Service Client
0 820 430 650Service 0,15 € / min
+ prix appel
Du lundi au vendredi
9h30 - 11h30 & 14h30 - 18h30
Votre Panier
Votre Panier  contient 0 Articles
Chercher par marque
Actions sur le document
  • Imprimer
Vous êtes ici :AccueilLe conseil du pharmacienLe reflux gastro-oesophagien (RGO)

Nos Services

Nos actions
J'aimerais être informé de vos actions
Conseils Santé
Les conseils Santé de votre pharmacien

institutions

Le reflux gastro-oesophagien (RGO)

Le reflux gastro-oesophagien, encore appelé RGO est un reflux de liquide gastrique vers l'oesophage en dehors des vomissements. Retrouvez les conseils de votre diététicienne en ligne.

Définition :

Le reflux gastro-oesophagien, encore appelé RGO est un reflux de liquide gastrique vers l'oesophage en dehors des vomissements. Le RGO est un  phénomène physiologique survenant notamment en période postprandiale mais il devient pathologique s'il se prolonge, se répète et entraîne des lésions.

On estime que 10 à 15% de la population serait touché. La gravité d'un RGO est donnée par la fréquence et la durée, la nature du liquide (gastrique ou biliaire), la qualité de la muqueuse oesophagienne qui peut être fragilisée par la consommation excessive d'alcool ou par la diminution de la trophicité due au vieillissement et le sexe. Le risque de complications est 3 fois plus important chez les hommes que chez les femmes, alors que la maladie a la même fréquence dans les deux sexes.

Les causes :

La principale cause de RGO est l'incompétence de la barrière antireflux. Elle peut être la conséquence d'un glissement de la partie abdominale de l'oesophage dans le thorax à travers l'orifice oesophagien du diaphragme. Ce relâchement peut être dû à une pression abdominale excessive, à la prise de certains médicaments ou à la consommation excessive de produits irritants comme l'alcool. D'autres facteurs diminuant l'efficacité de la barrière antireflux sont également en cause: par exemple le relâchement du diaphragme et la diminution du péristaltisme oesophagien avec diminution de la pression oesophagienne. D'autres conditions peuvent participer à l'apparition du RGO : le ralentissement de la vidange gastrique et l'augmentation de la pression intragastrique. La fragilisation de la muqueuse oesophagienne par la diminution de la sécrétion de salive et de mucus oesophagien qui, normalement la protègent contre l'acidité gastrique, peut contribuer à l'apparition d'un RGO symptomatique, au même titre que la consommation de médicaments irritants comme l'aspirine.

Les symptômes : 

Le symptome clé est la douleur, typiquement ressentie comme une brûlure. Si cette douleur est accompagnée de régurgitations acides dans la bouche, elle porte le nom de pyrosis. Elle survient surtout après les repas et/ou dans certaines positions. La douleur peut également apparaître lors de l'ingestion de boissons chaudes. Les autres symptômes sont les régurgitations isolées, la dysphagie, le hoquet, les éructations répétées. La gravité des symptômes n'est pas en rapport direct avec la sévérité des lésions.

Les conseils de votre diététicienne :

- La diétothérapie a pour objectif de limiter les régurgitations acides. On veillera donc à limiter le volume des repas, à éviter les aliments qui stimulent les sécrétions acides et/ou favorisent le reflux.

- Le volume des repas peut être adapté en répartissant les repas en 3 repas et 2 collations, en limitant la présence d'aliments volumineux ou aqueux et dont l'apport énergétique est faible (bouillon de légumes, quantités importantes de légumes), et en évitant de boire au cours des repas.

- Je déconseille par ailleurs vivement certains aliments : les aliments acides (vinaigre, agrumes, tomates...), les boissons gazeuses, les épices fortes, l'alcool, toutes les préparations trop sucrées et trop salées, les préparations glacées ou trop chaudes.

- Je conseille de prendre ses repas à heures fixes, dans le calme, en mastiquant parfaitement.On opte pour des aliments faciles à digérer (pas de graisses cuites, ni d'aliments qui fermentent), afin de limiter leur temps en présence dans l'estomac.

- Le surpoids favorisant le RGO, les patients auront tout intérêt à retrouver un poids "idéal" grâce à un régime hypoénergétique.

.

 

 
Solution Solgema Solution par Martronic