Sport : adpotez les bons réflexes après une entorse de la cheville

person Posté par: Hubert Meunier list Dans: Conseils Sur:

Petit rappel :

L'entorse est la pathologie la plus commune lors d'une pratique sportive et nécessite un temps de cicatrisation d'environ 21 jours.

Ne plus sentir la douleur ne signifie pas que la cicatrisation est totale. Un faux mouvement sur votre blessure peut avoir des conséquences plus graves.

De nombreuses entorses "mal-soignées" entraînent une laxité chronique avec des risques d'entorses à répétition.

6000 entorses de la cheville par jour. C'est le premier traumatisme en France qui n'est à l'origine de 7 à 10% des consultations d'urgence.

90% des entorses de la cheville touchent les ligaments latéraux externes

Entorse de la cheville, quelle est la définition médicale ?

Une entorse est une atteinte (lésion) traumatique d'un ou plusieurs ligaments d'une articulation. Ce traumatisme va étirer de manière excessive les ligaments provoquant un étirement, une déchirure et/ou une rupture.

Si la plupart des entorses se font en inversion (le pied se tord vers l'intérieur) et touchent les ligaments externes, elles peuvent également arriver en éversion (le pied se tord vers l'extérieur).

Après une entorse, que faire ?

A la maison, ayez tout de suite le bon réflexe. Utilisez le protocole GREC :

G comme glaçage

R comme repos

E comme élévation

C comme compression

Après une séance de sport, si vous sentez un échauffement et/ou un douleur au niveau de votre cheville, nous vous conseillons d'appliquer le protocole GREC durant 20 minutes. cela limitera l'apparition du gonflement et le froid agira comme un antalgique naturel.

Pourquoi se protéger suite à une entorse ?

A la suite d'une entorse, qu'elle soit bénigne, moyenne ou grave, il est conseillé d'apporter une immobilisation active sécurisant l'articulation. En effet, la cicatrisation des ligaments est longue, les fibres doivent se reconstruire et se consolider avant de pouvoir se remettre en mouvement.

La rééducation après une entorse, un rôle important !

La rééducation permet d'assouplir les faisceaux atteints, de remuscler les stabilisateurs de la cheville et de retrouver une amplitude articulaire. Pour ce faire, elle doit être douce et toujours réalisée sans douleur.

Exercice n°1 : en position assise, posez votre cheville sur la cuisse opposée. Immobilisez-la en plaçant la première main au-dessus des malléoles et avec la seconde, attrapez l'avant de votre pied. Effectuez une série de 5 rotations dans un sens puis dans l'autre.

Exercice n°2 : toujours en position assise, placez une main sur le côté interne du pied (contre le gros orteil). Effectuez une poussée vers le haut, maintenez la position quelques secondes.

Exercice n°3 : placez-vous debout, devant un mur par exemple afin de garder un appui. Effectuez une série de 10 mouvements (il est également possible d'effectuer cet exercice sur une seule jambe). Basculez en avant afin de monter sur la pointe des pieds puis en arrière sur les talons.

Bon entraînement.

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre