La maladie de Lyme : comment se protéger contre les tiques.

person Posté par: Hubert Meunier list Dans: Actualités Sur:

La maladie de Lyme est la maladie la plus citée quand on parle des "tiques". Mais sachez que les tiques peuvent transmettre d'autres maladies.

Qui transmet la maladie de Lyme ?

L'Alsace, les Vosges et le Jura sont des zones endémiques pour la maladie de Lyme. En effet,  le taux de prévalence prévalence est beaucoup plus important que dans le reste de la France. On estime qu'il y a 10 fois plus de cas de maladie de Lyme dans ces 3 régions que dans le reste de la France.

Les tiques sont largement présentes sur l'ensemble des territoires du globe et comptent 850 espèces. Ixodes ricinus est la tique la plus fréquemment rencontrée en Europe. En Asie, c'est Ixodes persulcatus qui est retrouvée majoritairement. Les tiques peuvent transmettre plusieurs maladies.

La maladie de Lyme est la maladie la plus citée quand on parle des "tiques".

n La méningo-encéphalite à tiques ou M.E.T est une une maladie grave pouvant entraîner des attentes du système nerveux central voire, dans de rares cas, le décès du patient.

Quels sont les principaux symptômes de la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme évolue en 3 stades :

Le premier stade de la maladie de Lyme se caractérise par un érythème (tache rouge circulaire qui grandit petit à petit, centrée sur le point de morsure) très caractéristique, parfois associé à des signes généraux de fatigue, fièvre, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires. On parle d'érythème migrant. L'érythème migrant s'étend à plus de 5 cl de diamètre au site de la morsure de la tique. Il évolue de façon centripète et est habituellement indolore et non prurigineux. Dans bien des cas, l'érythème migrant ne présente pas de forme cible classique.

Au cours du 2ème stade, la maladie peut prendre des aspects différents avec des manifestations articulaires ou cardiaques.

Le 3ème stade correspond à une atteinte neurologique

Heureusement, toutes les tiques ne sont pas susceptibles de transmettre une maladie. il existe cependant des zones à risques dans de nombreux pays. 

Comment se protéger des tiques ?

 Après une marche en forêt, une balade, une randonnée, inspectez soigneusement votre corps et plus particulièrement les zones à peau fine (aisselles, coudes, plis des genoux, pubis ....). Une inspection rigoureuse du corps après une sortie en forêt est la méthode la plus efficace pour limiter le temps de fixation de la tique.

- Extraire le plus rapidement possible la tique en entier. On estime que la transmission de bactéries et/ou virus se fait dans les 24 à 48 premières heures.

Comment enlever une tique ?

pour cela, attraper le corps de la tique avec un tire-tique (pince spéciale). Exercer 2 à 3 petites rotations de droite à gauche et extraire la tique en tirant de biais suivant l'axe selon lequel elle s'est fixée.

- Si la tête reste dans la peau, il faut l'extraire puis désinfecter régulièrement avec un antiseptique local pour éviter tout risque de surinfection (2 fois par jour pendant 7 jours).

Les gestes à éviter :

- ne pas utiliser de l'éther : l'éther augmente le risque de régurgitations de la tique et donc l'augmentation du risque de transmission de maladies (maladie de Lyme, encéphalite à tique).

- ne pas presser ou appuyer sur la tique. En effet, vous risquez de faire régurgiter la tique et d'augmenter le risque de transmission.

- ne pas utiliser d'huile végétale et/ou de corps gras sur la tique. Idem, vous risquez d'augmenter le risque de régurgitations de la tique et donc une augmentation du risque de transmission de maladies (maladie de Lyme, encéphalite à tique).

Traitement à venir :

Un vaccin contre la maladie de Lyme est en cours d'élaboration par l'industrie pharmaceutique.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre